Nouvelles

Doug Sommerville de Teva Canada nommé president du conseil d’administration de l’Association canadienne du medicament générique

Jean-Guy Goulet de Pharmascience nommé vice-président

Toronto, le 2 octobre 2017. – L’Association canadienne du médicament générique (ACMG) est heureuse d’annoncer la nomination de M. Doug Sommerville, premier vice-président et directeur général de Teva Canada, au poste de président du conseil d’administration de l’ACMG et de M. Jean-Guy Goulet, chef de l’exploitation de Pharmascience, au poste de vice-président.

« Je suis honoré de me voir confier la responsabilité de présider l’ACMG. L’industrie du médicament générique joue un rôle clé pour assurer la viabilité des régimes d’assurance médicaments ainsi que du système de santé au Canada », déclare M. Sommerville. « Malgré cela, notre industrie et la chaîne d’approvisionnement pharmaceutique dans son ensemble sont confrontés à des défis qui menacent la pérennité de nos activités au Canada. Dans ce contexte, assurer la stabilité et la prévisibilité du marché pour nos entreprises ainsi que le maintien d’un approvisionnement régulier et l’introduction de nouveaux médicaments génériques moins chers demeure notre principal objectif. »

Considérant l’établissement d’une tarification et d’un régime réglementaire durables au Canada comme une de ses priorités, M. Sommerville souligne que la pression continue à la baisse des prix, conjuguée à l’augmentation des exigences réglementaires menace la capacité de l’industrie à contribuer pleinement à la réduction des coûts du système de santé et à l’économie canadienne.

« En utilisant leur pouvoir d’achat commun, les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral regroupés au sein de l’Alliance pan-canadienne pharmaceutique (APP) ont négocié des réductions de prix additionnelles d’environ 3 milliards de dollars sur les médicaments génériques d’ordonnance pour tous les patients et les payeurs canadiens », ajoute M. Sommerville. « Au fur et à mesure que de nouvelles réductions de prix sont exigées, nous devons travailler avec les gouvernements pour mettre en place des conditions de marché appropriées et éviter les dépenses inutiles de façon à maintenir une offre et un développement de produits soutenus. »

M. Goulet indique pour sa part que, maintenant que le prix des médicaments génériques d’ordonnance a été significativement réduit, l’accent doit être mis sur les changements qui permettront une hausse de leur utilisation au Canada. On estime que chaque point de pourcentage de plus dans l’utilisation de médicaments génériques aurait permis aux Canadiens d’économiser 480 millions de dollars supplémentaires l’an dernier. Aux États-Unis, les médicaments génériques ont servi à remplir 89 % de toutes les ordonnances. Si ce niveau avait été atteint au Canada en 2016, cela aurait représenté une économie supplémentaire de 9 milliards de dollars par an.

« La majorité des médicaments génériques les plus prescrits se vendent avec une escompte de 85 % sur le prix du médicament de marque, mais la baisse de prix n’a pas d’importance s’ils ne sont pas utilisés », commente M. Goulet. « Nous voulons travailler avec les Canadiens pour mettre en œuvre des stratégies qui augmenteront le recours aux médicaments génériques d’ordonnance, de façon à atteindre le plein potentiel des économies générées par nos prix plus bas. »

M. Sommerville s’est joint à Teva Canada Limitée en avril 2005 et a été nommé premier vice-président et directeur général en janvier 2014. Il a auparavant occupé le poste de vice-président (monde) Systèmes de perfusion dans l’entreprise Baxter Healthcare International.

M. Goulet, qui est arrivé chez Pharmascience en mai 2017, a débuté sa carrière en 1987 chez Technilab Pharma, entreprise acquise ensuite par Ratiopharm. De 2002 à 2006, il a occupé le poste de président de la division commerciale de Ratiopharm Canada, avant de devenir président pour l’Amérique du Nord de 2006 à 2010. M. Goulet s’est joint à Watson plc en 2011, renommée Actavis en 2012, dirigeant notamment Actavis Canada et Actavis Amérique Latine jusqu’à l’acquisition d’Actavis plc par Alergan en 2015. Il a ensuite occupé le poste de président d’Actavis Canada, jusqu’à la vente de cette division à une compagnie pharmaceutique mondiale.

À propos de l’Association canadienne du médicament générique (ACMG)

L’Association canadienne du médicament générique représente l’industrie canadienne du médicament générique, qui joue un rôle important dans la limitation des coûts du système de santé canadien. En effet, les médicaments génériques servent à remplir plus de 70 % de toutes les prescriptions, mais comptent pour moins de 22 % des quelque 26 milliards de dollars que les canadiens dépensent annuellement pour leurs médicaments d’ordonnance. Pour plus d’information, visitez generiquescanadiens.ca