Nouvelles

Larry MacGirr de Pharmascience élu président de l’Association canadienne du médicament générique Doug Sommerville de Teva Canada élu vice-président

Toronto, 27 février 2017 – L’Association canadienne du médicament générique (ACMG) est heureuse d’annoncer l’élection de monsieur Larry MacGirr, chef de l’exploitation chez Pharmascience, au poste de président de l’ACMG et celle de monsieur Doug Sommerville, premier vice-président et directeur général de Teva Canada, au poste de vice-président de l’ACMG.

« C’est un honneur d’être élu président de l’ACMG. Je suis fier du rôle crucial que joue notre industrie dans la pérennité des régimes d’assurance-médicaments et de l’ensemble du système de santé au Canada, déclare M. MacGirr. Au cours des deux prochaines années, nous allons avant tout collaborer avec les patients, les employeurs, les gouvernements et nos partenaires du secteur de la santé et nous assurer que notre industrie contribue pleinement au réseau de santé et à l’économie du Canada. »

MacGirr indique que l’un des volets principaux de son travail sera l’élaboration d’un régime réglementaire de tarification prévisible et durable au Canada. Il fait valoir que l’entente nationale de tarification régressive des médicaments génériques, conclue entre l’ACMG et l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP), a fait économiser près de 1,6 milliard de dollars supplémentaires au réseau de santé canadien. Malgré son succès, cette démarche coordonnée à l’échelle nationale est compromise du fait de la participation partielle de certaines provinces.

« Selon nous, une stratégie nationale qui assure un prix égal à tous les Canadiens représente la meilleure option pour les patients, les payeurs et les fabricants, explique M. MacGirr. Une stratégie nationale accroît également la sécurité commerciale pour nos membres, leur permettant ainsi de prendre de meilleures décisions au chapitre des investissements au Canada, en matière de développement de produit, d’emplois et d’infrastructure. »

Pour sa part, M. Sommerville ajoute que, après la réduction drastique du prix des médicaments génériques, il est temps de mettre l’accent sur la mise en œuvre de changements visant l’augmentation de l’utilisation de ces médicaments au Canada. On estime qu’un pour cent d’augmentation du recours aux médicaments génériques équivaut à une économie supplémentaire de 434 millions de dollars pour les Canadiens. Aux États-Unis, les produits génériques servent à remplir 89 pour cent des prescriptions. Si ce taux était atteint au Canada, nous pourrions bénéficier d’une économie supplémentaire de 8 milliards de dollars par année.

« Un grand nombre des médicaments génériques les plus fréquemment prescrits offrent un rabais considérable de 82 pour cent par rapport au prix de leurs équivalents d’origine, mais cela ne mène à rien si on ne les choisit pas, indique M. Sommerville. Nous voulons travailler avec la population canadienne pour mettre en place des stratégies d’accroissement de l’utilisation des médicaments génériques, afin de tirer pleinement parti des économies permises par les réductions de prix. »

 MacGirr travaille chez Pharmascience depuis six ans. Avant cela, il a occupé pendant 17 ans divers postes dans des entreprises de vente de matériel médical et de médicaments sans ordonnance aux États-Unis et au Canada

M.Sommerville est entré chez Teva Canada Limited en 2005 et a été nommé vice-président et directeur général pour le Canada en 2014. Avant de joindre les rangs de Teva, il occupait le poste de vice-président (monde) Systèmes de perfusion dans l’entreprise Baxter Healthcare International.

À propos de l’ACMG

L’Association canadienne du médicament générique représente l’industrie canadienne du médicament générique, qui joue un rôle important dans le contrôle des coûts du système de santé au Canada. Au Québec, les médicaments génériques servent à remplir 71,1 % de toutes les prescriptions, mais comptent pour seulement 21,7 % des 6,2 milliards de dollars que les Québécois dépensent annuellement pour leurs médicaments (source : IMS, 2015). Pour plus d’information, visitez le www.generiquescanadiens.ca.

-30-

Source : Daniel Charron, directeur Québec, Association canadienne du médicament générique
Contact : Leslie Molko, 514 347-8584, lmolko@octanestrategies.com