L’initiative pancanadienne sur les médicaments génériques a permis de réaliser près de 2 milliards de dollars d’économies

Montréal, 5 octobre 2020 – Les Canadiens ont économisé près de 2 milliards de dollars en coûts de médicaments sur ordonnance pendant la première moitié de l’accord de cinq ans entre l’Alliance pharmaceutique pancanadienne (APP) et l’Association canadienne du médicament générique (ACMG).

 

Dans le cadre de cet accord – qui comprend les régimes d’assurance médicaments du gouvernement fédéral et de toutes les provinces et territoires du Canada, à l’exception du Québec – les prix de près de 70 des médicaments les plus fréquemment prescrits au Canada ont été réduits de 25 à 40 % à compter du 1er avril 2018, ce qui se traduit par des réductions globales allant jusqu’à 90 % du prix de leurs équivalents de marque.

 

« L’industrie canadienne du médicament générique continue d’apporter une contribution essentielle à l’offre de soins abordables aux patients au Canada », a déclaré Jim Keon, président de l’ACMG. « Nous sommes toutefois de plus en plus préoccupés par l’impact de plusieurs années de réduction des prix sur la pérennité de la capacité de fabrication domestique et la continuité de l’approvisionnement du Canada en médicaments d’ordonnance ».

 

Les données publiées par le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) montrent que depuis 2007, le prix moyen des médicaments génériques sur ordonnance au Canada a baissé de près de 60 % et les prix de certains des génériques les plus vendus ont diminué en moyenne de 80 %.

 

Ces réductions massives de prix ont entraîné de nouvelles structures de coûts pour les fabricants de médicaments génériques, ce qui a résulté à ce qu’une plus grande partie de l’approvisionnement en médicaments au Canada provienne de juridictions à moindre coût telles que la Chine et l’Inde.

 

« La COVID-19 a été un signal d’alarme pour les gouvernements, les professionnels de la santé et le public quant à la dépendance croissante du Canada envers les importations », a déclaré M. Keon. « Pour aller de l’avant, il faut reconnaître que des niveaux de prix durables sont nécessaires pour maintenir la continuité de l’approvisionnement pour les Canadiens ».

 

Avec près des trois quarts de toutes les ordonnances au Canada qui sont remplies avec des médicaments génériques, l’approvisionnement du Canada en médicaments sur ordonnance repose en grande partie sur l’industrie des médicaments génériques.

 

« Les Canadiens ont continué à avoir accès à la fois à leurs médicaments habituels et aux produits nécessaires pour traiter les patients atteints de la COVID-19 pendant la pandémie, grâce aux efforts inlassables des fabricants de médicaments génériques », a indiqué M. Keon. « La pandémie a également mis en évidence plusieurs domaines dans lesquels des améliorations peuvent être apportées pour contribuer à garantir un approvisionnement durable en médicaments sur ordonnance pour les Canadiens ».

 

En juin 2020, l’ACMG a publié sa Feuille de route pour un approvisionnement durable en médicaments d’ordonnance pour les Canadiens, qui définit des mesures visant à renforcer l’industrie pharmaceutique domestique et la place du Canada dans la chaîne d’approvisionnement internationale afin de garantir aux Canadiens un approvisionnement sûr et constant en médicaments d’ordonnance.

 

À propos de l’Association canadienne du médicament générique

L’Association canadienne du médicament générique représente l’industrie canadienne du médicament générique qui joue un rôle important dans le contrôle des coûts des soins de santé au Canada. Les médicaments génériques servent à remplir 73 % de toutes les ordonnances, mais ils comptent pour moins de 20 % des quelque 32 milliards de dollars que les Canadiens dépensent annuellement pour leurs médicaments d’ordonnance.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Hugo de Grandpré

Association canadienne du médicament générique

Tel : (514) 603-4268

Courriel : hugo@generiquescanadiens.ca

Site internet : www.generiquescanadiens.ca