L’ACMG accueille le progrès vers un régime national d’assurance médicaments

Toronto, 19 mars 2019 – La déclaration suivante a été faite par Jim Keon, président de l’Association canadienne du médicament générique (ACMG) au sujet du budget fédéral 2019 :

« L’Association canadienne du médicament générique (ACMG) et ses compagnies membres accueillent l’annonce contenue dans le budget 2019 que le gouvernement du Canada a l’intention d’aller de l’avant avec les mesures annoncées dans le rapport provisoire du Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance médicaments, qui a été rendu public plus tôt ce mois-ci.

L’ACMG appuie les efforts pour améliorer la couverture des médicaments d’ordonnance pour les Canadiens. Le recours aux médicaments génériques est essentiel pour assurer qu’un régime national d’assurance médicaments soit abordable, sans égard au modèle mis en œuvre, et doit être une composante centrale d’une liste nationale de médicaments d’ordonnance.

Rendre les médicaments d’ordonnance plus abordables et plus accessibles est au cœur de ce que propose l’industrie pharmaceutique générique. Les médicaments génériques servent à remplir 72 % de toutes les ordonnances, mais ils comptent pour seulement 20 % des quelque 29 milliards de dollars que les Canadiens dépensent annuellement pour leurs médicaments d’ordonnance.

On évalue que pour chaque augmentation d’un point de pourcentage dans l’utilisation des médicaments génériques, les Canadiens sauveraient un montant additionnel de 527 millions $. Aux États-Unis, des médicaments génériques ont été utilisés pour remplir 90 % des ordonnances. Si l’utilisation des médicaments génériques au Canada était équivalente à celle des États-Unis, les Canadiens sauveraient un montant supplémentaire de 10 milliards $ annuellement.

Tous les gouvernements du Canada, à l’exception du gouvernement du Québec, ont groupé leur pouvoir d’achat pour négocier des baisses massives de prix pour les médicaments génériques par l’entremise de l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP). On évalue que l’Initiative sur les produits génériques de l’APP permettra aux gouvernements de sauver trois milliards de dollars sur une période de cinq ans. Ces prix des médicaments génériques négociés par l’APP sont transparents et disponibles pour tous les patients et payeurs à travers le Canada, qu’ils soient couverts par un régime public ou privé d’assurance médicaments, ou qu’ils paient eux-mêmes les coûts de leurs prescriptions. En juillet 2017, l’ACMG et le gouvernement du Québec ont conclu une entente distincte qui inclut des économies similaires.

La pérennité continue de notre système de soins de santé et des régimes d’assurance médicaments dépend largement de l’augmentation du recours aux médicaments génériques. Maintenant que les prix ont été réduits considérablement, on doit en faire davantage pour augmenter le recours aux médicaments génériques et générer des économies supplémentaires pour le système de soins de santé canadien.

L’ACMG accueille l’engagement renouvelé du gouvernement fédéral pour des initiativesd’harmonisation des règlements et attend avec anticipation la publication des feuilles de route réglementaires pour la santé et les biosciences afin de mieux comprendre comment le gouvernement fédéral prévoit régler les enjeux et les irritants dans le secteur pharmaceutique générique. »

À propos de l’Association canadienne du médicament générique (ACMG)
L’Association canadienne du médicament générique représente l’industrie canadienne du médicament générique, qui joue un rôle important dans la limitation des coûts du système de santé au Canada. Les médicaments génériques servent à remplir 72 % de toutes les prescriptions, mais ils comptent pour seulement 20 % des quelque 29 milliards de dollars que les Canadiens dépensent annuellement pour leurs médicaments d’ordonnance. Pour plus d’information, visitez generiquescanadiens.ca.

Source : Association canadienne du médicament générique (ACMG)
www.generiquescanadiens.ca
514-286-6061
acmg-quebec@generiquescanadiens.ca