Nouvelles

Des économies réalisées grâce à une entente pancanadienne sur les médicaments génériques

Les réductions de prix au Canada ont surpassé celles de tous les autres marchés

Toronto, 9 février 2016 Un nouveau rapport publié aujourd’hui par le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) fédéral souligne le succès obtenu par les gouvernements des provinces et des territoires du Canada grâce à l’entente conclue avec l’Association canadienne du médicament générique.

« Le rapport d’aujourd’hui confirme que l’entente nationale sur la tarification progressive des médicaments génériques au Canada a été un succès pour les gouvernements membres de l’Alliance pancanadienne pharmaceutique et, en fait, pour tous les Canadiens qui paient leurs médicaments d’ordonnance, affirme Jim Keon, président de l’ACMG. Bien que la période couverte par le rapport ne permette pas de rendre compte pleinement de l’impact de cette structure tarifaire, les résultats provisoires sont déjà évidents. »

Le rapport Génériques 360 du CEPMB révèle que, depuis 2014, les diminutions des prix de détail ou de remboursement des médicaments génériques d’ordonnance au Canada ont dépassé celles de tous les autres marchés étrangers.

L’actuelle entente nationale sur la tarification progressive conclue entre l’ACMG et les provinces et territoires membres de l’Alliance pancanadienne pharmaceutique, en vigueur jusqu’au 31 mars 2017, prévoit des réductions de prix sur les médicaments génériques d’ordonnance les plus vendus au Canada. L’ACMG estime, en fonction des données sur les ventes de médicaments d’ordonnance fournies par IMS Health, que les économies totales réalisées grâce à cette entente peuvent atteindre 1,6 milliard de dollars pour la période complète de l’entente

« Ces résultats sont importants, puisque le total des ventes annuelles de médicaments génériques d’ordonnance, au détail ou remboursés, se chiffre à 5,4 milliards de dollars, tandis que celui des médicaments de marque atteint 19 milliards, indique Jim Keon. En outre, le Canada est un marché relativement restreint caractérisé par des coûts élevés et des obstacles à la commercialisation par rapport aux pays avec lesquels les prix canadiens sont comparés. »

Selon les données fournies par IMS Health, si les médicaments génériques servent à exécuter plus de 68 pour cent des prescriptions au Canada, ils ne comptent que pour 22 pour cent des 24,4 milliards dépensés chaque année par les Canadiens pour leurs médicaments.

Jim Keon déclare que l’entente sur les prix a non seulement permis d’énormes économies pour le réseau de la santé canadien, mais elle également suscité une meilleure coopération pancanadienne et, malgré les pressions subies par la chaîne d’approvisionnement des médicaments génériques au Canada, contribué à une meilleure stabilité du marché canadien en faveur des produits pharmaceutiques génériques à prix abordable.

Jim Keon a par ailleurs lancé une mise en garde contre les risques des mécanismes tarifaires tels que les appels d’offres au Canada. Des études prouvent que les procédures d’appel d’offres peuvent mettre en péril l’approvisionnement actuel et futur de produits génériques. Les expériences vécues au Canada et dans d’autres marchés ont démontré que les appels d’offres de médicaments peuvent contribuer à des pénuries, en éliminant la concurrence pour certains produits.

« L’entente nationale sur la tarification progressive a ouvert la porte à d’importants progrès. Nous sommes déterminés à poursuivre notre contribution, par le biais de l’Alliance pancanadienne pharmaceutique, à l’amélioration de l’assurance-médicaments pour les Canadiens, affirme Jim Keon. »

À propos de l’Association canadienne du médicament générique

L’Association canadienne du médicament générique représente l’industrie canadienne du médicament générique, qui joue un rôle important dans le contrôle des coûts du système de santé au Canada. En effet, les médicaments génériques servent à remplir 68 % de toutes les prescriptions, mais comptent pour 22 % seulement des 24,4 milliards de dollars que les Canadiens dépensent annuellement pour leurs médicaments.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Daniel Charron, directeur Québec
Association canadienne du médicament générique (ACMG)
Tél : (514) 286-6061    |    Cellulaire : (514) 586-1233
Courriel : daniel@canadiangenerics.ca